Installation d’un système d’assainissement individuel

installation fosse septiqueLe système d’assainissement individuel ou assainissement non collectif ANC, contrairement aux installations de système d’assainissement collectif ou tout-à-l’égout est mis en place dans le but de filtrer et de traiter sur les lieux toutes les eaux usées émanant des systèmes d’évacuation sanitaires individuels. On procède alors à l’installation de système d’assainissement individuel sur ville pour une habitation située en milieu rural, à la campagne ou à la montagne afin de récupérer les eaux de pluie usées et les eaux sanitaires de cuisines et de wc stockées. Ces eaux usées seront ensuite récupérée par la fosse septique.

La plupart des habitations possédant une installation de systèmes d’assainissement collectifs d’évacuation des eaux sont raccordées au tout-à-l’égout dans les milieux urbains, petites ou grandes villes.

L’installation d’un système d’assainissement individuel a l’avantage de traiter et assainir les eaux usées d’une fosse septique avant de les rejeter dans la nature. Après une collecte des eaux, un prétraitement est effectué, c’est une épuration. Ensuite, l’eau est rejetée dans le milieu naturel, par infiltration dans le sol ou peut également être déversée dans un cour d’eau.

Il existe actuellement trois grands systèmes d’assainissement individuel ou systèmes d’épuration. La fosse toutes eaux, qui reçoit l’ensemble des eaux domestiques, est une filière traditionnelle. Un entretien régulier est vraiment nécessaire ; ce qui est conforme à tous les entretiens d’installation de système d’assainissement non collectif, ANC ou individuel, comprenant une vidange de la fosse en moyenne tous les 4 ans.

Une deuxième installation de système d’assainissement individuel est composée de filtres compacts, ce système est constitué d’un massif filtrant s’étendant sur 5 m².

Ce prétraitement des eaux à l’aide d’un massif est propice à la formation et au développement de bactéries ayant pour fonction d’éliminer les matières organiques risquant de constituer un terrain de contamination.

Un troisième système d’installation d’assainissement individuel ou ANC, assainissement non collectif est moins coûteux ; il s’agit d’une mini-station, ou micro-station d’épuration ; elle est ultra compacte et nécessite peu d’espace.

Une seule et même cuve effectue les prétraitements et traitements ; les boues sont activées par un systèmes de réacteur biologique séquentiel.

Le volume des cuve étant variable, il essentiel de les vidanger régulièrement.

Il est important de définir le dispositif de traitement en fonction de la taille de l’habitat avant d’opter pour une installation de système d’assainissement individuel ou ANC, par exemple, et de nombreux paramètres doivent être pris en compte. C’est pourquoi les renseignements pris auprès d’un spécialiste, professionnel en équipements et installations sanitaires, un plombier qualifié et expérimenté, vous seront communiqués avec précision. Beaucoup de critères seront prix en compte pour l’installation d’un système d’assainissement individuel dont il ne faut pas négliger l’importance.

Les critères de choix pour l’installation d’un système d’assainissement individuel ou ANC sont vastes et la qualité du sol, l’orientation de l’habitation et de l’implantation des installations sanitaires entrent en ligne de compte. Où seront rejetées les eaux filtrées quels sont les effluents, la ventilation, l’énergie électrique, etc. Si vous souhaitez obtenir des informations sur le bon usage des fosses septiques, contactez notre entreprise de plomberie spécialisée dans l’installation de système d’assainissement individuel.

0 Likes
815 Views

Comments are closed.